Le livre d'or

Publié le par francophonie à Salon de Provence

 

 

« Nous recevons, cet après-midi, votre blog (magnifique !) et l’annonce de cette semaine de la francophonie. Alors, d’abord, un immense bravo pour avoir réussi à mettre sur pied pareil programme et puis merci de nous en avoir informés »

Hélène Varbédian

13/03/2008

 


"vous avez dit Francophonie ou francofolies"

 

Sylvie Bonifacino

25/03/2008



 

« La semaine de la Francophonie se termine, avec l'association Vents du Sud, bravo au travail de tous, car ce fut un super moment  !!! »

Patricia Pellenc Terre de mission Haïti

22/03/2008





"...et encore BRAVO
 
L'échange Ouadane-Salon de février 2008, ou la francophonie vivante ; et oui, c'est bien un langage commun qui a permit de débuter cette longue relation qui s'approfondit.
 
Quelques moments qui me resteront gravés :
 
Pendant la visite du village d'Ensouis,nous sommes déçues que le château soit fermé ; nous interpellons un habitant dans la rue, assez brusquement ; nos amis mauritaniens,tranquillement, se présentent, serrent la main,...un moment de suspension dans la conversation....qui reprend plus calmement.
 
La maquette du film du cinéaste mauritanien : je découvre la façon dont il a appris le français, présentant l'ouverture sur le monde qu'il lui donnait.Sa fierté que ses adorables fillettes lisent le français, les mots sortent de leur bouche gourmande comme des bonbons.
Et un désintérêt certain pour le français des autres personnes interrogées ; la francophonie vue d'ailleurs
 
La formidable énergie des jeunes ouadanais et salonais , leurs talents de musiciens, de danseurs, leur inventivité, leur gaîté. J'ai ressentis une amitié qui grandit, avec les différences qui se parlent.
 
Les mauritaniens aiment les ships et la tapenade, qu'on se le dise !!
 
Malouma, une chanteuse et une femme impressionante, qui sait maîtriser ses musiciens, caresser son instrument, et aussi encourager les jeunes à chanter avec elle.
Un petit peu de "pas assez" pendant le concert, j'aurais écouter bien longtemps son inoubliable chant plus intérieur.
et j'aimerai connaître les paroles de ses compositions contemporaines.
Bravo pour les quelques mots sur les années de résistances en Mauritanie et sa volonté de construire son pays aujourd'hui ; belle leçon !
 
et de vrais moments de fête !! quelle bonne idée que ce Brassens !!! "
Jocelyne
28/03/08

Publié dans Le livre d'or

Commenter cet article