Le projet

Publié le par Jacques Bonifacino

 Un autre regard de l’Afrique

 Le Français et des parcours de vies en Mauritanie
 
 
 PROPOSITIONS* POUR LES JOURNEES DE LA FRANCOPHONIE à SALON
*texte rédigé conjointement avec et par les Mauritaniens
18- 22 mars 2008 

(l'échange franco-mauritanien dure du 10 au 23 mars)
 
 

La Place et l’impact de la langue française, vues par les Mauritaniens, dans le développement culturel et économique en Afrique francophone




Contexte local


Octobre 2006, l’association Salon-Téliu et la Mairie de Salon ont organisé conjointement les journées de la Roumanie dans le cadre de la Francophonie. Cette initiative a mis à l’honneur l’ouverture internationale et la promotion de la langue française. Puis, sous l’impulsion de Madame Blanc Pardigon, Adjointe au maire, déléguée à la citoyenneté et solidarité et de Monsieur Rouquette le collectif solidarité internationale composé des associations locales oeuvrant dans un pays francophone se prépare pour cet évènement. Vents du Sud se mobilise depuis plusieurs années pour deux pays : La Mauritanie et le Niger, se propose de dynamiser et orienter l’armature principale de ces journées de la francophonie.



Les partenaires locaux et régionaux :

Ces journées de la Francophonie reposeront sur une synergie entre  associations , Point Afrique  et la Commune de Salon de Provence qui oeuvrent pour les solidarités internationale et locale en impulsant particulièrement les échanges culturels.

M
airie de Salon de Provence  favorise techniquement et matériellement cette opération.


E
space citoyen et création : assure le soutien à la mise en œuvre des journées : liens avec la mairie et autres collectivités territoriales et acteurs locaux.

O
ffice du tourisme de Salon de Provence
 : soutient la promotion du tourisme Ouadane et fera découvrir les richesses de la région aux Mauritaniens.

A
ssociation Nejma : cette association possède le Label « Francophonie ». participe à la réalisation du film interculturel par les jeunes

L
ycée Adam de Craponne : organisateur de l’échange des jeunes franco-mauritanien depuis 2001 en partenariat avec Vents du Sud.

P
ortail Coucou : Café musique de Salon de Provence  accueille Malouma en Concert exceptionnel le mercredi 19 mars à 18 h. 00.

Union internationale du Cinéma Amateur.  


Objectifs de la part des Mauritaniens
 : (extrait du bilan et perspectives Ouadane équipe éducatives du lycée de Ouadane Juin 2007)
  • « Faire découvrir la Mauritanie à travers la ville de Ouadane.
  • Faire la promotion de la ville de Ouadane pour développer le tourisme.
  • Enrichir les expériences et les contacts littéraires.
  • Développer les échanges avec d’autres acteurs qui s’intéressent à la Mauritanie.
  • Participer au développement économique de la ville.
  • Elargir et diversifier les domaines d’échanges pédagogiques, artistiques et socioculturels.
  • Tisser des liens de fraternité, de confiance, d’amour et d’acceptation entre les jeunes de nos établissements.
  • Favoriser l’esprit de dialogue, de concertation et d’équipe au sein des jeunes des nouvelles générations.
  • Œuvrer pour la réalisation du voyage des élèves mauritaniens en France et ce pour découvrir de nouveaux horizons et se baigner dans d’autres cultures ».

 Contexte National : 

Le 20 Mars 2008 sera célébrée la journée internationale de la Francophonie dans la plupart des pays francophone.

Des objectifs de l’Organisation internationale de la Francophonie qui sont en phase avec nos orientations (d’après le programme officiel 2007-2009

Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique

Favoriser l’expression et la diffusion des créations francophones et encourager la diversité culturelle

Développer la coopération au service du développement durable et de la solidarité



 BUTS 


Présenter aux Salonais trois domaines de la culture de l’Afrique francophone,  peu connus en France qui couvrent les arts d’hier et d’aujourd’hui sur un continent où il est difficile d’écrire, de filmer et de peindre. En outre, certains artistes choisissent la langue française pour exprimer leurs idées et leur art.

Faire intervenir des artistes, professeurs et jeunes Mauritaniens qui souhaitent montrer une autre Afrique, celle de la richesse culturelle et humaine.

Montrer que la langue française est plus qu’une langue administrative, elle sert d’écho à des personnes qui ont un message à dire autour de la vie, de la justice et de l’espoir.


Favoriser, au cours de ces journées, une place importante à l’échange entre nos amis mauritaniens et français.

 Les axes forts de ce débat graviteront autour de ces problématiques :

La Place et l’impact de la langue française dans le développement culturel et économique en Afrique francophone

Quelles propositions pour développer et populariser la Francophonie dans un contexte de recul de la langue française ?

Quelle vision de la Francophonie dans les rapports Nord-Sud dans un contexte de fermeture des frontières sur le plan humain?

Comment est ressentie la langue imposée ? 

Avec les invités suivants:
 Abderrahmane O/ Ahmed Salem, acteur et réalisateur mauritanien, Président de maison des Cinéastes à Nouakchott

Mohamed Idoumou, directeur de la formation et de la diffusion de la Maison des Cinéastes
Jihad Darwiche, auteur et conteur d’origine libanaise.
Jean Paul Bado, historien, 
associé au Cemaf/IRD, auteur de nombreux ouvrages et articles et spécialiste de l'histoire de la santé et des maladies. 
Sleimane Ould M'BARECK,
ethnologue mauritanien, chargé de recherche à l'Université d'Aix-marseille. 
Abda SY,
professeur de français au lycée de Ouadane en Mauritanie, 
Et une
personnalité politique locale.





 LES DOMAINES CULTURELS PRESENTES pour les publics jeunes (établissements scolaires) et adultes se déclinent sous trois axes:





AXE ARTISTIQUE

 Littérature

 Intervenant : Monsieur Abda Sy, (Mauritanien) professeur de français et spécialiste de la littérature africaine. Il est aussi responsable en Mauritanie de l’échange franco-mauritanien au lycée de Ouadane

 Types d’interventions:

Conférence pour adultes et élèves autour du grand écrivain francophone Hampâté Bâ : sa vie, son œuvre en français et son engagement d’écrivain. Oeuvre d’illustration : Vie et enseignement de Thierno Bokar

Lecture de ses poèmes sur les villes de Ouadane, Zouerate et Salon de Provence.

 

 

Cinéma 


Intervenants :Abderrahmane O/ Ahmed Salem, Cinéaste mauritanien, Président de maison des Cinéastes à Nouakchott et Mohamed Idoumou Ebba, Directeur de la formation et de la diffusion à la maison des cinéastes

Interventions  (collaboration possible avec des partenaires locaux : le Club Cinéma de la MJC, l’association internationale du Cinéma,  La Chaîne locale O2zone et le Cinéma d’Eyguières (en projet)

 

 
  • Réalisation d’un court métrage avec Abderrahmane en collaboration avec une structure d’animation de quartier et les élèves de l’option de cinéma du lycée Adam de Craponne  (voir axe échange)
Fiction ou documentaire sera choisi et mis en place par les différents partenaires de cette opération. Le principe est de privilégier la participation des jeunes dans tout le processus de la réalisation du film , sous la conduite du cinéaste mauritanien qui souhaite «  aider les jeunes de village à produire un clip vidéo sur la vie des cités »Abelrrahamane.
 
Préparation et réalisation

 Au mois de mars il y aura un atelier cinéma quotidien et ce pendant quinze jours. Cette durée est insuffisante au vu du travail à réaliser, donc l’équipe de jeunes préparera le film au cours des mois précédents. Seront amorcés la constitution de l’équipe, l’organisation technique du tournage, le synopsis et en partie le tournage du film. 



La
peinture 

 
Intervenant possible : Sidi Yhoya, artiste peintre mauritanien. Son œuvre originale unit l’art contemporain à une technique basée sur les couleurs locales.
 
Type d’intervention :
L’artiste peut nous prêter une dizaine de ses tableaux pour une exposition temporaire.
  
La musique
 
Artistes : Malouma accompagnée de son guitariste Aly Ndao. Admirée dans son pays pour sa musique engagée, elle est peu connue en Europe. Cependant, le festival métisse d’Angoulème l’invite.
 
Interventions :
Prévoit de faire des présentations publiques de sa musique et un concert au Portail Coucou à Salon de Provence.
 
Rencontres et échanges :
Avec l’école de musique de Salon de Provence


 
AXE DES ECHANGES CULTURELS ENTRE JEUNES SALONAIS ET MAURITANIENS
 
Quelles sont les visions culturelles du monde ?
Quels sont les apports mutuels pour un monde en transition ?
Comment s’organise l’apprentissage du français ?
 
 
Les participants : Les élèves des lycées de Ouadane (Mauritanie) et Adam de Craponne(France) ainsi que des structures associatives de la Ville de Salon de Provence.
 
Actuellement, un échange officiel très bien structuré existe entre les lycées de Ouadane et Adam de Craponne depuis 2002.
 
 
Un double objectif :
Finalisation de l’opération « Préservons la vie dans le désert » menée par les jeunes français et mauritaniens en avril 2007 en Mauritanie. La dernière étape de programme gravite autour de la communication, à Salon et à Ouadane de l’expérience menée depuis plus d’un an. En France, Elle se décompose autour de trois thèmes :
Une communication auprès des lycéens et autres publics dans le but de les sensibiliser autour des problèmes d’environnement.
Une présentation de la démarche de projet ou comment des jeunes ont pu réalisé un projet de solidarité et de coopération internationale ? ( en relation avec l’axe touristique)
Connaissances autour de la Mauritanie : Cultures, eau et société, tourisme et impact sur l’environnement, propositions pour un éco-tourisme.
Cet objectif sera réalisé avec l’axe touristique
Création d’un film interculturel autour des » mots nomades »
Le projet envisage la création d’un court métrage réalisé par des jeunes mauritaniens et français issus de différents milieux et suivi par un cinéaste mauritanien Abdelrrahamane Salem.
Le film aborderait quatre thèmes traités sous différentes approches (Slam, poésie,art graphique,chant, mime ; journalisme) par les jeunes mauritaniens et français.
Les thèmes proposés sont: Territoire et Tribus , Progrès et risque, Amour et existence, Le monde et moi. Un travail préliminaire sera effectué par les différents acteurs afin de mettre en avant la diversité des points de vues.



 
AXE TOURISTIQUE :
 
Quelles formes de tourismes peuvent être respectueux de la société et des milieux fragiles ?
Quelles places peuvent prendre des lycéens dans la solidarité et la coopération internationale?
 
 
Intervenants :premier adjoint au maire Abdallahi O/Doueik , directeur du lycée de Touegzigtt et spécialiste de l’histoire locale et du développement touristique et Abda Sy , professeur de français au lycée de Ouadane. Du côté français des représentants de Point Afrique, de l’association Etoile Indigo (tourisme solidaire), et autres organismes intéressés par le développement du tourisme.
  
Types d’interventions :
 
Exposition à l’office du tourisme présentant les objets domestiques, des instruments musicaux, vêtements locaux…
 
Conférences traiteront de la diversité culturelle et géographique de la Mauritanie et des cités bibliothèques , puis de l’offre touristique.
 
 Avec la présentation des actions de solidarité écologique réalisée au cours de l’échange scolaire de 2007
 Et discussions et échanges autour d’un tourisme solidaire avec des acteurs locaux mauritaniens et salonais.

Publié dans Le Projet ... le sens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article